Nikita

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Asian

NikitaDu statut d’étudiante courtisane occasionnelle je suis devenue agent d’espionnage industriel depuis que j’ai été recruté par le Sergei pivot de ma mafia russe à Riga. Mais lorsque je suis allé rejoindre mon amant étranger dont je devais pirater l’ordinateur je l’ai prévenu de ma mission. Nous avons décidé ensemble que je ramènerai bien une copie de son disque dur pour être dédouanée mais qu’il aurait auparavant changé subtilement la plupart des paramètres définissant un nouveau procédé industriel pour mettre les concourants espions dans une mauvaise direction qu’ils mettraient des mois à découvrir. Ensuite nous avons passé 7 jours délicieux à Paris où je découvris des merveilles de l’art en amoureuse avec un homme charmant qui me faisait très bien l’amour toutes les nuits. En reprenant l’avion cet homme dont j’étais éprise me dit « A bientôt Karina je dois revenir à Riga dans deux mois, tu me gardes quelques soirées ».L’adjoint de Sergei m’attendait à l’arrivée au contrôle de police de l’aéroport. Il récupéra le disque dur copié et me dit « on te contactera ». J’ai repris mes études et mes soirées de racolage lorsqu’un vendredi soir il est revenu me prendre par un bras en me disant « viens on doit parler. Tu t’es bien débrouillée Sergei est content et on a réglé ton loyer pour un an. Tu dois venir avec moi ce weekend on doit te préparer pour une deuxième mission ». Il monta à l’arrière de sa voiture avec moi et fit signe au chauffeur de rouler. Il se tourna vers moi et me mis juste un bandeau sur les yeux en disant « allez suce-moi. Le dernière fois tu as aimé ». Connaissant la réputation de ces mafieux je me suis exécutée avec application en le faisant durer le plus longtemps possible. Il m’a pincé les tétons assez fortement au moment où il me remplissait la gorge de son jet visqueux. Par prudence j’ai tout avalé et je lui ai léchée la queue pour bien la nettoyer. Il me dit « t’es douée comme pute, t’as de l’avenir avec nous ».Une fois arrivé il akdeniz escort m’a remise à la grande lesbienne brune qui m’avait prise en main avant mon voyage à Paris en lui disant devant moi « Profites en, je te l’ai bien chauffée ». Puis il nous laissa. Pendant deux jours j’ai eu une formation intense sur l’art et la manière de séduire des femmes et de les faire jouir. Les exposés théoriques étaient suivis de travaux pratiques. La grande brune encadrait mais ne participait plus cette fois. Elle me mis en situation avec cinq agents féminins de leur organisation déjà expertes et que je dus draguer, séduire, et mettre au lit en cherchant ce qui les amènerait le plus vite à l’orgasme et à s’attacher à moi. Ce fut très instructif car chacune avait des tendances particulières, mais aussi épuisant car en retour elles s’occupaient de moi très efficacement. Un des buts de l’entrainement était d’apprendre à parfaitement simuler l’orgasme tout en contrôlant sa montée de plaisir pour justement ne pas jouir. Avant de me faire reconduire en ville La grande brune me confia ma mission : séduire Nikita la jeune épouse que le gouverneur de la région, âgé de cinquante ans, venait d’épouser en troisièmes noces, Sergei voulant avoir prise sur lui. Elle précisa « On s’est renseigné sur elle, elle a eu des relations sexuelles avec une enseignante quand elle était à l’université mais c’était opportuniste pour arranger ses notes. En tout cas elle n’est pas vierge avec les femmes et ça va te faciliter le parcours. Tu as deux mois pour réussir. Voici une invitation pour une réception qu’ils donnent samedi prochain ». Avant de me quitter elle m’embrassa sur la bouche en disant qu’elle en avait trop envie après tout ce que je lui avais révélé ces deux jours.La réception était donnée au musée d’arts pour l’inauguration d’une nouvelle salle. Je passai les jours suivants à bosser sur les peintres exposés et surtout à me renseigner sur Nikita qui n’avait fini mezitli escort ses études que depuis trois ans. Par une amie à la fac j’ai pu consulter son dossier et vérifier qu’elle n’était pas brillante mais très arriviste. Elle avait des appréciations qui soulignaient son caractère ambitieux. Par l’association des étudiants je sus qu’elle n’était pas très appréciée cherchant souvent à piquer les compagnons de ses amies. Par un copain rentré dans la police je sus qu’elle avait été impliquée dans une histoire douteuse de trafic de drogue et qu’elle s’en était sortie en dénonçant un ami. Bref une vraie teigne. Mon seul atout c’est qu’elle ne semblait pas vraiment intelligente et que la flatterie marcherait probablement. Lors de l’inauguration je me suis rapprochée d’elle pendant le discours du gouverneur puis je l’ai félicitée pour son mariage avec un homme de cette envergure. Le courant a commencé à passer et j’ai enchaînée en me faisant passer pour une experte des peintres exposés et en lui proposant de faire une visite privée quand elle aurait le temps et je lui ai laissé ma carte en lui disant avec un regard de biche « vous êtes vraiment charmante, ça me ferait plaisir de vous revoir, je suis sûre qu’on a des goûts communs ». Une semaine passa sans nouvelles. Je me suis arrangé pour la croiser par hasard sur le chemin de son club de sport à la fin de sa séance. On a discuté un moment puis je l’ai invité à boire un thé dans une pâtisserie proche et réputée. Une heure plus tard on était amies et elle avait déjà dit du mal de son « vieux » mari. Le lendemain je lui ai commenté les œuvres des peintres au musée en mettant bien en évidence la pertinence de ses réactions. En ressortant elle me raccompagna en ville dans sa belle voiture et me proposa même de la conduire. J’ai accepté et l’ai emmenée en dehors de la ville dans coin où la vue sur la baie est très belle. On a parlé un grand moment de sujets plus intimes et je lui avouais yenişehir escort doucement que j’étais sensible à son charme. Je lui pris une main pour l’embrasser puis je me suis penchée vers elle en lui disant « tu as une belle bouche » et j’ai posé ma main sur sa cuisse. Elle m’a regardé avec des yeux troublés et m’a dit « il y a longtemps que je n’ai pas touché une fille » et elle m’a enlacée pour échanger un baiser où nos langues furent très actives. Trois jours plus tard elle me rejoignit un après-midi dans une chambre d’hôtel truffée de caméras et de micros par les agents de Sergei. Je m’étais faite très belle avec un maquillage classe mais des vêtements de femme fatale. Pas de culotte, les seins libres sous une mini-robe moulante et décolletée. Quand elle est arrivée je l’ai embrassée en lui caressant les fesses et je me suis allongée sur le grand lit. Elle m’a regardée avec envie en me disant « tu es incroyable, tu m’excites vraiment ». Elle a quitté sa robe et est venue nue contre moi. J’ai découvert son corps doucement en étudiant ses réactions à chacune de mes initiatives. Elle aimait dominer et les caresses clitoridiennes. Je lui ai laissé le soin de m’enlever ma robe. J’ai fait la fille soumise qui attend ses initiatives. Elle m’a écarté les jambes pour me sucer la chatte. Elle était vicieuse car elle me mit rapidement un doigt dans l’anus. Je gémis en me tortillant pour lui manifester mon approbation. Puis elle vint sur moi en 69 en me disant suce moi le clito pendant qu’elle me doigtait le vagin. Je lui ai fait plaisir. J’ai tout accepté d’elle et j’ai répondu à toutes ses demandes. Elle s’est régalée quand j’ai fini par la faire jouir alors qu’elle m’imposait un facesitting agité tout en se pinçant les tétons et en s’admirant dans la grande glace qui masquait une des caméras. L’organisation me fit savoir que les films étaient parfaits et que je pouvais arrêter cette mission. J’ai donc disparu des écrans radars de cette jeune délurée qui ne savait rien de moi. J’appris qu’elle avait rendu de grands services en communiquant des documents secrets pour pouvoir garder sa place auprès du gouverneur. Deux mois plus tard je passai une semaine merveilleuse avec mon amant de Paris qui était en déplacement à Riga.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Yayımlayan

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir